Découvrez la scène musicale girondine vue par les bibliothécaires musicaux !

Blog


petit fantome

Les grands espaces font un bien fou à Petit Fantôme qui semble bel et bien sur le point de rentrer en lévitation … En témoigne la performance livrée au festival Vie Sauvage à Bourg sur Gironde le 23 juin dernier : une assimilation dense de pans entiers de pop musique, des Buzzcocks à Weeknd en passant par les Stones Roses, les Boo Radleys, Grandaddy ou Alain Chanfort… Un palier est clairement franchi. Nous connaissions la capacité du montois à produire des pièces musicales synthétiques inventives et très personnelles. Accompagné sur scène de musiciens au service des compositions (Sam Fleish, Botibol, Felix et Mathieu…), Petit Fantôme mute en machine Pop tout terrain. Imparable. Il faudra le croiser cet été à la Route du Rock à Saint Malo, au Midi Festival à Hyeres ou plus proche en septembre pour l’excellent Coconut music festival à Saintes.


Un peu d’histoire…

La cathédrale Saint-André de Bordeaux, située sur la place Pey-Berland, est le lieu de culte le plus imposant de Bordeaux. Elle fut consacrée en 1096 par le pape Urbain II. Elle a été reconstruite dans le style gothique du XIIe au XVIe siècle. Dans cette église furent célébrés quelques mariages royaux, en 1137, le mariage d’Aliénor d’Aquitaine, alors âgée de quinze ans, avec le futur Louis VII, roi des Francs et en novembre 1615 le mariage d’Anne d’Autriche, Infante d’Espagne et de Louis XIII Roi de France et de Navarre.

En 1427, Jacques de Rasta construisait déjà un orgue dans la cathédrale. En 1619, le facteur toulousain Antoine Lefèbvre restaure l’instrument. Mais un long procès suivra. Quelques temps plus tard, Valéran de Héman construira un orgue somptueux qui existera jusqu’à la Révolution. Jusqu’en 1972, l’orgue connaîtra plusieurs interventions : Henry (1837), Wenner (1877), Puget (1922), Gloton (1933) et Beuchet (1954-1961).

Lire la suite…


Alors que vient de disparaître le 17 mars dernier l’un des plus grands compositeurs américain du 20ème siècle, hommage à Charles Edward Anderson Berry, dit Chuck Berry, l’un des pères du rock & roll. Celui-ci aura sans doute mieux que quiconque personnifié, aux côtés de Bo Diddley, Little Richard, Eddie Cochran, Gene Vincent ou Elvis Presley, la révolte de la jeunesse en cette période charnière des Etats-Unis (les années 1950) et défini les codes et la grammaire de ce nouvel idiome que fut le Rock avec des paroles axées sur la vie adolescente, le consumérisme ainsi qu’une musique donnant la part belle aux solos de guitare et à la mise en scène de son interprète (la fameuse « marche du canard » ou « duck walk »)

Lire la suite…


Riche d’une actualité musicale dense et variée, la Gironde peut s’enorgueillir d’être l’un des départements français où le cœur de la musique  bat son plein tout au long de l’année : salles de spectacles, disquaires, festivals, tremplins musicaux, presse musicale, labels indépendants rythment ainsi la vie musicale de la Gironde et font battre le cœur de la région Nouvelle Aquitaine.

Ce portrait serait incomplet si nous laissions de côté le rôle et les actions des services et des agents de la lecture publique.

Lire la suite…